Un art nouveau : le métallo-textile

 

À l'occasion de la «Balade des pinceaux», en l'église Saint-Martin, nous avons pu visiter l'exposition des peintres layracais André Cahour et Léo Yoldi. Véronique Lange, peintre de talent elle aussi, avait ouvert son atelier et elle a peint devant les visiteurs, dévoilant au passage quelques subtilités en matière de préparation des pigments qu'elle emploie. Au château de Lagravade, David Vanorbeek et Natalie Magnin ont ouvert le parc de sculptures et même l'intérieur de la demeure où Nathalie et David exposaient le fruit d'un art nouveau : le métallo-textile. Metallo-Textile est né de la rencontre du métal et du textile : le dur rencontre la douceur, le froid – la chaleur, la rouille – la pureté. Comme dans le taoïsme, l'interaction harmonieuse des contraires est la force, la douceur de ce travail.

Le recyclage, la récupération, le respect pour la nature est fondamental pour les deux artistes qui ont allié leur art. Les matériaux prennent une deuxième vie sous cette nouvelle forme.

La laine feutrée, les textiles récupérés et imprimés avec des objets de métaux rouillés, et le fer toujours recyclé, créent l'équilibre naturel. Pour teindre ses tissus Natalie utilise uniquement des colorants issus de plantes. Outre les tissages, les patchworks, elle confectionne des foulards, des sacs, des bonnets et d'autres jolies parures.

Une première exposition de ce couple d'artistes était en janvier – février 2012, dans La Maison de la région, conseil régional, Carcassonne.

Ils exposent maintenant dans tout le sud de la France. C'est à voir au château de Lagravade, à la sortie de Layrac direction Le Passage.



La Dépêche du Midi 21/08/15