Carcassonne Deev Vanorbeek ou le métal au coeur

Le 26 janvier à 06h00  www.lindependant.fr

L'artiste au milieu des élus de la Région et de l'Agglo.L'artiste au milieu des élus de la Région et de l'Agglo. PHOTO/C. B.

 

 

Je suis un artiste professionnel. Toutes les six secondes, je pense à mes sculptures." Deev Vanorbeek, sculpteur belge installé depuis plusieurs années dans l'Aude à Sainte-Colombe-sur-L'Hers, se classe, lui-même, comme artiste de recyclage.

Son inspiration, il la trouve auprès d'objets de métal de toute sorte auxquels il redonne vie. Depuis jeudi dernier et jusqu'au 10 février, il expose, avec sa compagne Nathalie Magnin, une série d'oeuvres qui marient métal et textile. "Metallo textile", c'est son nom, expose le travail de ce couple qui mêle ses créations pour associer à la froideur du métal rouillé, travaillé par lui, la chaleur, la douceur et la légèreté des textiles façonnés par elle.

"J'ai commencé ma carrière en fabriquant des insectes de métal. Depuis quelques années, j'ai délaissé le figuratif pour me lancer dans l'abstrait." Seul dans son atelier du Lauragais, l'artiste créé. Il laisse vagabonder son imagination.

Depuis quelque temps, Deev fait appel à la créativité de Nathalie, sa compagne qui est inspirée par les textiles et autres feutres teintés de rouille. Le point commun de leurs créations, le recyclage et l'idée de redonner vie à ces objets inanimés. "Le recyclage, la récupération c'est le fil rouge dans mon travail. Si je pouvais, je transformerais la casse de fer en musée d'art contemporain."